Les années Before | Soft Machine | Matching Mole | Solo | With Friends | Samples | Compilations | V.A. | Bootlegs | Reprises|
Le Bleu Le Bleu


> Zoom

Le Bleu Le Bleu paraît en 1971 chez Christian Bourgois. Dédié à Viva, Hopper, Ratledge et Wyatt, il comporte un poème de 50 pages - Soft Power - évoquant la musique et les musiciens de Soft Machine. Dans la première partie de l'ouvrage, Save Yourself et Moon In June sont fréquemment cités.

Son auteur, Dashiell Hedayat est alors une figure de "l'underground" parisien. Sous le pseudonyme de Melmoth, il a déjà publié en 1969 un album La devanture des ivresses qui n'est pas sans connivence avec les tous premiers Gong. C'est d'ailleurs avec Daevid Allen, Pip Pyle, Gilly Smyth, Didier Malherbe et la voix de Sam Wyatt (le fils de Robert agé de 5 ans), qu'il publiera en 1971 Obsolete et son cultissime Long Song For Zelda...

En août 70, Melmoth AKA Dahiell Hedayat signait dans le n° 43 de Rock'n'Folk la critique de Third du Soft Machine qu'il terminait en ces termes : Je hais les critiques et leur prétention à montrer quand ils dissimulent. Ils n'écouteront pas third. Sur leurs tombes, nous écrirons : "Morts de beauté violente". En avant le SOFT POWER.














Zoom  > 1   2


SOFT POWER....


militant de l'écho
militant d'un solo de Ratledge
d'un journal mural
comme d'un cocktail molotov
militant contemplant sa beauté
à un miroir de ciel crépusculaire
quand
descend
l'apaisement galactique de la nuit
et la voie lactée où boire
militant du lait buvant la nuit
aux vagins fabuleux des femmes
militant au regard lavé d'acide
militant du futur immédiat
militant des bombes de peinture
à écrire
NOW
sous la brume de solo bleu
militant embrassant les chevaux battus comme fit Nietzsche un soir
un soir
j'ai cessé de me blasphémer
je me suis prosterné à mes genoux
je me suis adoré
enfin
je me suis contemplé
au miroir de ciel crépusculaire
où les militants du soft power
rectifient leur éventuel laisser-aller
je m'y suis trouvé beau
et
mon incroyable démarche de pop star
au haut de boots fauves
!

assez blasphémé assez châtié
je m'étais assez damné
.....
et
si
le paradiso de ce livre
est en vers blancs
c'est qu'au fond de vous

justement
gît un ver blanc
luisant de bave
à la nudité obscène
vous pouvez l'appeler
le moi
j'entends que vous pouvez siffler
il viendra
dût-il tortuer
dans le glacis du lymphe cérébral
et nos défenses que recouvrent
à peine
(leur ivoire)
la pellicule des glaciers intérieurs
il est des besognes les plus viles
des serpentements les plus obscènes
l'autopunition dont il se nourrit
solitaire
...
il serait bon de l'écraser n'est-ce pas
ce serait au couchant
vous auriez pour la circonstance
chaussé vos boots les plus élégants
vos boots fauves par exemple
car c'est du pied qu'il faut le presser
le voir agonir dans une traînée
laiteuse
ses entrailles de foutre-de-dieu
vous prendrez votre temps
il faut que dans le laps
-ombre de la semelle-
la terreur le saisisse
la terreur la plus absolue
il faut qu'en en dernier éclair
de la conscience
il mesure son abjection
et qu'il vous remercie
du châtiment
que vous lui infligez

que ne le faites-vous
?

Un soir saisi de rage
je l'ai électrocuté
aux distorsions lysergiques
de la guitare
ivre de joie
je l'ai vu agoniser
au
mur du fond de la chambre
où j'étais nimbé de néon
sur les deux baffles
du
HI FI
était-ce
SAVE YOURSELF
ou
juste ensuite
le solo de Garcia
s'élevant d'un seul jet sélénique
à l'étoile noire
d'un seul glissement de ses doigts
sur les cordes
?
......
alors
les lettres d'un néon surnaturel
à l'arête de basalte
d'un promontoire
taillé de prismes
guidées par les hésitations
d'un solo d'orgue
ont écrit
Save Yourself
les lettres
immédiatement substituées
à d'autres lettres
qui étaient leur avers
et
sans doute
par association d'idées
Soft Power

militant d'un solo de Ratledge
d'un journal mural
d'un cocktail mplotov
du lait
de la nuit
militant au regard lavé d'acide
militant du futur immédiat à écrire
PARADISE NOW
militant du pouvoir
mou
souple
élastique
doux
SOFT.




Dashiell HEDAYAT
Le Bleu Le Bleu
Editions Bourgois 1971
livre écrit entre janvier 1968 et juin 1970



Daniel Théron alias Dashiell Hedayat alias Melmoth (alias Jack-Alain Léger alias Paul Smail alias Eve Saint-Roch...) s'est donné la mort le 17 juillet 2013 à Paris.