Les années Before | Soft Machine | Matching Mole | Solo | With Friends | Samples | Compilations | V.A. | Bootlegs | Reprises|
Interviews & articles
     
 Robert et Eno - Rock & Folk - mai 1975




robert
et
eno


Robert Wyatt n'était pas peu fier: son disque « Rock Bottom » venait d'être lauréat de l'Académie Charles Cros le matin même. Au-dela d'un album somptueux, la « reconnaissance officielle», enfin, d'un travail qui porte sur près de cinq années. De Soft à Hatfield and the North, chemin faisant par Matching Mole et une dizaine d'albums...

Eno l'a accompagné pour le voyage, Eno qui parle de ses projets (mais en a-t-il?) futurs agace, Eno qui promène sur l'assistance un regard narquois, un rien moqueur...

Pour Wyatt, la surprise fut totale. Il parle, intarissable, du matériel sur lequel déjà il se prépare à travailler, cherche a comprendre, aussi «la fascination de tous ces Francais pour Virgin ». On lui explique donc que le show business francais est bien loin d'oeuvrer au nom d'une quasi philantropie musicale, et qu'il serait bien inspiré de loucher un peu vers le Manoir...

« Je crois en Virgin. Je n'ai aucune idée de la manière dont se profile le futur, mais je sais que le rock expérimental anglais n'est qu'à ses premiers balbutiements. Un musicien comme Henry Cow, par exemple, porte dans sa tête non pas une, mais des musiques, qui une fois realisées engendreront à leur tour de nouveaux courants, Et il n'est pas seul. »

Robert Wyatt sera le 8 mai au Théâtre des Champs-Elysées pour un seul concert.


Benoît Feller