Matching Mole
1972


   
 


 
ROCK & FOLK - 1972 (?)

MATCHING MOLE
O Caroline. Instant Pussy. Signed curtain. Part of the dance. Instant kitten. Dedicated to Hugh, but you weren't listening. Beer as in braindeer. Immediate curtain.
CBS 64.850/30 cm

Paul Alessandrini

 

Un disque qui symbolise la naissance d'un groupe; celui qui voit aussi renaître un Robert Wyatt, que la nouvelle orientation du Soft Machine (purement instrumentale) avait éteint. Un retour de Robert Wyatt et de ses comptines, de sa voix qui susurre plus qu'elle ne chante. Si la sonorité d'ensemble du groupe rappelle aussi celle du premier Soft Machine, c'est aussi que David Sinclair, qui a depuis quitté Matching Mole, a une approche ratledgienne de l'orgue. Ce nouveau groupe ne se veut pas pour autant un groupe-souvenir tourné vers le passé. Bien au contraire, sur ce territoire recouvré, il s'essaye à plus encore de modernisme en exploitant comme Robert Wyatt l'avait déjà fait dans son album solo « The end of an ear » les ressources du studio pour distendre le son, construire par tout un jeu d'échos, de miroirs, une nouvelle approche de la musique, qui elle ne sera pas pour autant glacée, artificielle. C'est que Robert Wyatt et son groupe réaffirment la prédominance de la jouissance et du désir: plaisir, ivresse que Robert Wyatt, sevré avec le Soft « new-look », affirme avec d'autant plus de passion. Cette musique est ouverte aussi au hasard, à l'improvisé : elle est ouverture totale, donc instant où tout est possible. On retrouve là des conceptions d'une musique « à faire » depuis longtemps oubliées dans la rock music, depuis tout entière tendue vers l'efficacité (commerciale). Deux longues plages où les thèmes s'inscrivent pour disparaître, toujours noyés dans la masse des sons, leur grouillement, ou qui restent présents dans le lointain : lente descente dans l'inconscient, voyage au pays d'un son pur, promenade enivrante notamment dans l'extraordinaire « Immediate Curtain ». Aucun arti­fice, pas de performance d'instrumentiste ; des musiciens distributeurs d'énergie sonore, bruiteurs plus que virtuoses, des sonorités étouffées ou transparentes. Matching Mole c'est, hors des modes, le groupe qui venait à manquer. Robert Wyatt retrouve son humour pataphysicien (Matching Mole/Machine Molle,une composition « Dedicated to Hugh, but you weren't listening», référence à la composition de Hugh Hopper « Dedicated to you but you were not listening »). L'album a été enregistré très peu de temps après la mise sur pied du groupe. Depuis, la cohésion est en train de se forger, comme on put le voir à l'Olympia. Matching Mole, un parfum de Soft Machine, un clin d'oeil vers Riley et vers Miles: un groupe original, pourtant.




 
       

Critiques/Reviews